Prévisions saisonnières Tendance pluviométrique pour le trimestre de septembre à novembre 2020

Météo-France

METEO à 3 mois : de septembre à novembre 2020 sur les Antilles-Françaises

28/09/2020

Plus chaud que la normale et pas de tendance bien définie pour la pluie.

Les modèles de prévision saisonnière n’établissent pas de scénario privilégié concernant la pluie pour letrimestre à venir. Mais ils s’accordent tous pour maintenir des températures plus élevées que de coutume,à l’image de ces derniers mois.

Contexte climatique global

Le comportement océanique confirme la progression d’une bande plus fraîche que d’ordinaire dans l’océan Pacifique équatorial. Elle correspond à la mise en place progressive d’une phase La-Nina (de l’ENSO). Celle-ci ne devrait pas devenir trop marquée pour la fin d’année. L’océan Atlantique affiche toujours des eaux de surface plus chaudes au niveau du tropique du Cancer et des anomalies froides au nord, vers le Groenland et l’Islande. Dans l’atmosphère, les Antilles-Guyane ne semblent pas directement perturbés par des anomalies atmosphériques mais la phase La-Nina est généralement synonyme d’une augmentation du régime des pluies. Cependant, un asséchement en Afrique de l’Ouest va provoquer une régression de la mousson et probablement aussi un ralentissement de la circulation des ondes tropicales sur l’Atlantique au cours des prochains mois. La tendance ne semble donc pas évidente.

Anomalies des températures océaniques

Prévisions pour les Antilles françaises

La tendance déficitaire semble s’atténuer pour ces derniers mois de la saison des pluies. La pluviométrie risque même d’être un peu excédentaire en septembre en raison d’une circulation assez active des ondes tropicales ou cyclones. Puis elle se rapprochera ou descendra en dessous de la normale, notamment vers l’archipel guadeloupéen, les mois suivants. Le thermomètre continuera d’afficher des températures maximales plus chaudes que d’ordinaire en journée, surtout en Martinique. Tandis que les minimales nocturnes devraient rester élevées, quoique plus conformes vers le nord de l’arc antillais.

Bilan pluviométrique des trois mois écoulés,de juin à août 2020:

Aux Antilles, la saison des pluies a débuté timidement avec encore un léger déficit en juin. Mais les 2 derniers mois ont vu une augmentation des pluies, notamment en Martinique où la pluviométrie s’est rapprochée de la normale. Mais en Guadeloupe, elle est resté un peu en dessous. Le bilan est donc légèrement déficitaire. En Guyane, le premier mois de la saison sèche, août a été plus arrosé que d’habitude (excédent d’environ 20% et finalement sur les 3 derniers mois la pluviométrie est légèrement excédentaire : +5% environ).

  •  Pour en savoir plus sur El Nino :

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/comprendre-le-climat-mondial/el-ninola-nina

  • Qu'est-ce que la prévision saisonnière ?

http://www.meteofrance.fr/activites-recherche/faire-progresser-la-prevision-saisonniere/la-prevision-saisonniere-qu-est-ce-que-c-est-

 

Météo France
Direction Interrégionale Antilles Guyane.
Division Etudes et Climatologie
BP645 - Fort de France cedex.