Bulletin de prevision d'echouement des sargasses pelagiques sur la Guadeloupe

Mardi 16 août 2022

Carte de risque d'échouement pour les 4 prochains jours

Map et légendes de la carte

Indice de confiance : 3/5

Prévisions pour les 4 prochains jours:

Toutes les côtes sont exposées à des arrivages plus ou moins importants

Les images du 14 au 15 ont été utilisées pour cette analyse.

De longs filaments sont nettement visibles dans le Canal de la Guadeloupe, entre la Pointe de la Vigie et l'île d’Antigue. Ils sont en transit lent vers l'ouest et l’île de Montserrat et, hors influence cyclonique, ne devrait pas concerner notre archipel. Au nord de la Désirade et à L'est de la Grande-terre les radeaux sont assez nombreux plus ou moins organisés en petits filaments pris dans des méandres. Des arrivages sont en cours et vont continuer sur le littoral exposé au flux de secteur est durant la période.

Entre Marie-Galante et le papillon, et au sud immédiat de la Désirade, plusieurs filaments. Des arrivages sont en cours, sur le Sud de la Grande-Terre et l’Est de la Basse-Terre. Ils vont se poursuivre ces 4 prochains jours, sur le littoral exposé au flux de sud-est à est.

A l'ouest de Marie-Galante, dans le Canal des Saintes et le Canal de Dominique, plusieurs filaments évacuent vers la mer des caraïbes. Des arrivages sur les Saintes vont se poursuivre ces 4 prochains jours.

A l'est et au sud-est de Marie-Galante, et le long de la côte Est de la Dominique, de longs filaments sont en approche poussés par le flux de sud-est vers l’archipel. Des arrivages sont en cours et vont continuer de concerner Marie-Galante et la Désirade durant toute la période.

Tendance pour les 2 prochaines semaines

La menace reste principalement pour la Guadeloupe et les Îles du Nord.

Les radeaux détectés à hauteur de la Barbade devraient nous intéresser encore dans les 15 prochains jours. La fréquence des échouements devrait rester importante, mais avec des quantités limitées sauf dans les zones de concentration. Les bancs importants continuent de transiter selon un axe Sud-est Nord-ouest à environ 90 km à l’Est de la Martinique et de la Dominique et devraient, en fonction de la direction à venir des dérives, ne concerner que les îles entre l’archipel Guadeloupéen et les îles du Nord dans les semaines à venir. D’autres algues dans l’est de Barbade vont se rapprocher de la Martinique en fin de période. Enfin, les quelques radeaux qui arrivent par le courant des guyanes (Sud de St-Vincent) devraient être moins inquiétants de part leur faible importance numérique.

IMAGES & VIDÉOS
  • Recommandées
  • Récents
  • Populaires
  • ${vid.title}

  • ${vid.title}

  • ${vid.title}