Bulletin de prevision d'echouement des sargasses pelagiques sur la Guadeloupe

Jeudi 16 mai 2024

Carte de risque d'échouement pour les 4 prochains jours

Map et légendes de la carte

Indice de confiance

4/5

Prévisions pour les 4 prochains jours

Une vague d'échouements passe

Les images du 15/05 permettent une bonne analyse de la situation. Nos îles se trouvent sous la menace d'une zone dense et étendue de sargasses. En effet, un gyre s'était formé à une soixantaine de km à l'est de Marie-Galante dans lequel sont venus s'accumuler de nombreux radeaux qui sont rabattus vers nos îles.

La Désirade est en première ligne avec des échouements qui pourront continuer dans les prochains jours. Une bonne partie des sargasses pourrait aussi contourner l'île par l'est et s'échouer la semaine prochaine sur le littoral du nord Grande-Terre qui pour le moment voit quelques radeaux isolés à proximité immédiate.

Du côté de Marie-Galante, plusieurs radeaux sont au voisinage des côtes et s'échoueront dans les tout prochains jours.

La densité est également importante entre le papillon et Marie-Galante, notamment les radeaux qui pourraient toucher l'est de la Riviera d'ici ce week-end.

La côte Au-Vent de la Basse-Terre ainsi que les Saintes ne sont pas en reste puisqu'elles sont sous la menace de ces nombreux radeaux qui circulent dans le canal de la Dominique.

Le rapide courant de sud depuis la Martinique pourrait réalimenter des vagues d'échouement dans les semaines à venir. La situation est à surveiller.

Tendance pour les 2 prochaines semaines

Des échouements à prévoir.

Les sargasses présentes en nombre à proximité de nos îles pourraient être propulsées au gré des gyres vers nos côtes. A l'arrière, de nombreux filaments à l'est de la Barbade pourraient être repris dans le courant de sud des Antilles et réalimenter les vagues d'échouement au cours des prochaines semaines. Sur les îles du Nord, beaucoup de filaments dérivent à proximité des côtes mais ensuite peu de réserve.